Petites nouvelles de mes activités de pro et d'amateur
  Septembre / Octobre / Novembre / Décembre : 2019
 
Mon facebook pro
Retour haut de page
Retour accueil site

  
  ARCHIVES 2020
 
    01 / 02 / 03


  ARCHIVES 2019


    01 / 02
    03 / 04 / 05
    06 / 07 / 08
    09 / 10 / 11 / 12


 ARCHIVES 2018

    01 / 02
    03 / 04
    05 / 06 / 07 / 08
    09 / 10 / 11 / 12

  
  ARCHIVES 2017

    01 / 02
    03 / 04
    05 / 06
    07 / 08 / 09 / 10
    11 / 12
 





Décembre 30 : Ski de randonnée à Tête Noire, Lautaret.

Aprés la glace hier une petite rando avec ma doudou.
Oui cela devarait être meilleur en N mais on avait envie d'une petite sortie au soleil.
Finalement la descente a été bonne sans être un gavage.
Neige de printemps quasiment tout le long en optimisant les orientations.




Descente pas si pire.


Ma doudou au sommet de tête noire.



Décembre 29 : On tape du glaçon à Cerviéres.

Avec petit piochon : Température -2 au pied de la cascade.
Bonne séance pour fermer un peu les bras.
Depuis notre passage il y a environ 10jours les cascades ont un peu enflées.
Plusieurs lignes de glace pure parcourables.




Ancrage à dent.


Une ligne à gauche d'anctage à dent.


Petit piochon en tête dans la cascade du Bourget.



Décembre 21 : Ski de randonnée à la crête de Reychard, Vallouise.

Bon, le dernière rando, j'avais fait la limace, là cela allait mieux.
On part pour prendre l'air en pensant, vu les températures, que la descente serait bof bof.
Et bien non, on chausse à la sortie des bois ne sachant pas comment serait la descente, ***** jusqu'en bas au parking,
la neige était tassée, du coup cela tournait tout seul et cela glissait super bien.
Belle ambiance tranquille, bonne sortie.




Arrivée sur la crête à la sortie de la forêt, on va bientot s'arrêter.


Là on serait plutôt dans une ambiance "reine des neiges".


Belle ambiance cotonneuse.



Décembre 19 : Quand on a faim, on mange tout, même si c'est mauvais.

Ce sera l'adage du jour, bon il y en a qui vont hurler au loup comme d'hab.
Ma doudou a envie de faire de la glace, moi aussi, on va jeter un oeil sur Ceillac, en ayant un doute sur les conditions.
Il fait chaud +4, une fois au pied, la longueur 1 est ouverte, on se décide pour la glace
mais cela passe à gauche en dry (1 pitons) on doit être léger et délicat.
Les autres longueurs passent corectement en optimisant l'endroit ou grimper, mais pour combien de temps ?????.
En descendant on est passé à Vermicelle, pas voulu la faire à cause du risque de coulée de neige et de l'eau
qui coulait derriere le placage.




Sortie de L3 délicate.


L2 va beaucoup mieux


Ma doudou dans L1, pas simple.



Décembre 15 : Le guide en déroute compléte à la Gardiole de l'Alpe.

La journée est belle, la neige au top, on part pour la Gardiole de l'Alpe ma doudou / petit piochon / moi.
Je pars en tête dans la trace dès le début, au bout de 10m, tiens il me semble que je n'ai pas la fritte.
au bout de 200m ouhlala je n'avance pas du tout, mais je ne vais jamais arriver en haut.
Petit piochon lui, avance comme un avion et bientôt je l'aperçois très loin.
Ma doudou passe devant moi et me tire (c'est beau l'amour). Bon je m'arrête à la bergerie, bon je m'arrête sur le replat du dessus, bon je m'arrête sous la créte, finalement j'arrive en haut à une allure de vieux sénateur.
Je n'ai jamais vécu cela en rando, cela ramène par terre de vivre ce que vivent certains clients ou compagnons.
Cela m'est arrivé une fois en vélo à 1km de la maison, la panne d'énergie.
La descente fut plus glorieuse grace à une neige excellente de *** en haut et de ***** sur la moitié basse,
plus on descendait plus c'était bon.




Le petit train, heureusement pour moi, la vue est belle, il fait pas froid.....


Là, je suis encore devant mais pas pour longtemps.



Décembre 12 : Cascade de glace Y de gauche / Vermicelle, Ceillac.

Ma doudou avait envie de faire une reprise en tête sur une petite cascade.
Direction Ceillac, on fait le Y de gauche puis Vermicelle pour finir.
Vu une cordée, bien calme dans le secteur. Vermicelle : en bonne condition.
Y de gauche passe bien mais manque encore de glace en épaisseur pour que cela soit confortable.




C'est bien sympath d'attaquer le début de saison dans Vermicelle.


Dans vermicelle qui a bien enflé depuis notre passage il y a une semaine.


Cela manque encore un peu de glace en épaisseur.


Ma doudou dans L1 du Y de gauche.



Décembre 08 : Cascade de glace à Cerviéres.

Sur une info on décide d'aller voir. En arrivant on est un peu déçu, manifestement il manque encore de glace (on s'en doutait).
Sur la cascade du Bourget pas osé sortir en haut, cela coule trop derriere.
Sur Ancrage à dent c'est bon (un peu plus dure que la cotation topo).
Le reste est bof bof. Il faut patienter encore un peu.
Le bilan pour nous finalement est bon, on voulait fermer un peu les bras c'est fait.



Dans Ancrage à dent.


Ma doudou dans la cascade du Bourget.


Dans Ancrage à dent.


Petit piochon dans la cascade du Bourget.



Décembre 06 : Ski de randonnée à la tête de Fouran, Guillestre.

Bonne petite séssion avec ma doudou et petit piochon.
Grand calme sur l'Alpe, pratiquement personne, alternance de neige poudreuse et légérement croutée ***.
Ce n'est plus le gavage des sorties précédentes mais c'est toujours sympath.




Arrivée au sommet, belle vue.


Ma doudou dans les bois.


ptembre : Val d'Entracques, parte vélo.
Décembre 03 : Ski de randonnée, gavade de poudre au vallon du Crachet, Queyras.

En attendant la glace, on s'en met plein les narines.
Ce jour on part pour le Crachet en se disant que cela va être l'autoroute sur cette classique.
Et bien non, seulement 3 traces devant nous à la descente.
De la poudre légérement compactée qui tourne bien et qui va vite, un must. Un régal
.



Belle ambiance ce jour.


Ma doudou arrive sous le sommet.


Il reste de la place pour faire sa trace.



Novembre 30 : Ski de randonnée au pic de Fond Peynin, Queyras.

Ce matin, direction le pont de l'Ariane dans le Queyras. Sur place, on se décide pour le fond Peynin
pour être au soleil et avoir moins de monde, en se demandant si cela va encore être bon, surtout dans la partie inférieure.
Et bien tout bon. Les 550m du haut *****, poudre sur fond dense puis 150m *** poudre légérement croutée en surface,
puis repoudre ***** sur fond dense, le top.
En plus, ou nous sommes passés, pas une trace, tout le monde était resté à droite de la trace de montée
et nous à gauche en restant le plus possible sur les orientations nord.




Ma doudou au sommet, au fond, le Viso.


C'est pas gavé de neige ?.



Novembre 24 : Ski de randonnée à la Pendine.

Hier, but météo à Ceillac, on était partis voir pour une cascade et il pleuvait vraiment trop, donc retour au coin du feu.
Ce matin, la météo est bof bof, finalement on se décide pour tenter la Pendine,
en haut cela devrait être poudre et en bas, je suppute que la neige devrait être compactée
et du coup on devrait rester en surface.....
Bingo, super neige ***** jusqu'à 2000 puis bonne *** jusqu'à 1800. Neige rapide comme j'aime.
En plus avec le masque visi correcte, pas grand monde, bonne neige, on a bien fait.




Arrivée au sommet.


Ma doudou juste au-dessus du col des Lauzes.



Novembre 17 : Cascade de glace, Y de droite / Vermicelle, Ceillac.

Aprés le ski hier, la cascade ce jour.
Avec mon compére "petit piochon, on tente.
A mon avis cela passe.
Bon plan, le y de droitepasse mais il est vraiment juste, pas assez de glace, Vermicelle, passe bien.
C'est top de commence la saison comme celà par un grade 5.



La sortie de Vermicelle.



Novembre 16 : Ski de randonnée à la Pendine.

En 2 jours, une chute de 50cm et une de 15cm, on ne peut pas résister.
Ma doudou a un doute sur sa forme car elle est fin de grippe, on verra.
On sort les bons skis car les méchants requins ont disparu sous la couche.
Bonne poudre tout le long, légérement compactée par le vent, miam, miam.




Summit, elle a pas l'air malheureuse.


Ma doudou sur l'aréte des Lauzes.



Novembre 09 : Ski de randonnée à Puy St Vincent.

Nous sommes tous les deux gavés de microbes, Marie se traine, moi un peu moins.
Bon on va quand même sortir pas trop loin. Direction Puy St Vincent.
Neige très bonne à partir de 2000, en-dessous c'est pas bon du tout par manque d'épaisseur de neige
et de la présence de nombreux squales affamés de semelle plastique.




L'arrivée à la bosse des Lauzes.



Octobre 25 : Vélo, station de Risoul.

2h de libre cet AM, ma doudou est partante, on part faire la montée de Risoul.
Je trouve cette montée sympath, pas trop dure au niveau des %, un peu de dénivelé, personne sur la route, bon aprés midi.




Ma doudou passe l'entrée de la station.



Septembre 13 : Vélo, les Vigneaux / col du Galibier.

Aprés les bras en escalade hier, les jambes ce jour.
Bon, voilà, c'est fait, belle journée, moyenne correcte, bon dénivelé depuis les Vigneaux.
Trés peu de motos ni de vélos, petit bémol, vent de face à la descente et au retour sur les Vigneaux.

Une belle journée pour ce grand classique du vélo.




Contents.


Summit.


Ma doudou passe le Lautaret.



Septembre 12 : Retour aux affaires.

C'est pas le tout de travailler le foncier en vélo, il faut aussi grimper.
Petite séance de reprise avec mon compagnon de cordée préféré, petit piochon.
Evidement manque de conti pour ma part, mais pas si mal finalement, je m'attendais à pire.








Septembre 05 : Vélo col de la Cayolle, Ubaye.

On retourne en Ubaye pour faire le col de la Cayolle.
On a adoré ce col, pas très dur, pas de motos ni de voitures, beau temps, même un peu frais le matin.
On progresse un peu au niveau de la vitesse moyenne, même si ce n'est pas le but, cela fait du bien.
Ce col est superbe, pour l'instant c'est celui que j'ai le plus aimé.




Summit ou plutôt le col.


Ma doudou vers Bayasse, c'est là que la partie un peu plus raide commence.



Septembre 27 : Vélo, le col de Restefond, Ubaye.

On se fait une voiture pour faire le col de Restefond ?.
Ma doudou est ok, nous ne sommes pas encore assez en jambe pour faire depuis la maison, cela viendra.
Du coup on dort vers Jausier dans la voiture et départ tôt ce matin pour ne pas être emm...
par les motos et voitures et même le vent qui devrait soufler en haut.
C'est bien beau, j'ai bien apprécié malgré le manque " de cannes" ce jour.
J'ai quand même, une fois en bas, continué jusqu'à St Paul en Ubaye.
Ma doudou, elle, n'en a pas trop bavé
.



Summit.


Le col de la Bonnette, il reste 900m bien raide.


Le replat au niveau du petit lac.


Aprés l'étroiture.


Ma doudou avant l'étroiture.


Le matin au petit dej.



Septembre : Val d'Entracques, partie vélo.

Deux belles ballades. La premiere, on part tous les deux du camping pour aller au bout de la route des "terme di Valdieri"
au retour je continue pour aller au lac de Rovina, bien fatigué....
La seconde on part faire les petites routes de la vallée, bien cool, personne sur les routes et c'est super beau.




Le premier col au cours de la deuxième ballade.


Là, j'ai un peu reçu.... J'ai prolongé, me prenat pour un cador.....


Notre rituel aprés la descente du col ou bout de route, un chocolat chaud Italien.



Septembre : Val d'Entracques, Italie.

Nous ne devions rester que 3 jours en Val di Viu, mais finalement, nous sommes restés
une semaine car le coin nous plaisait.
Changement de programme pour la semaine 2, nous n'allons pas vers Bormio, nous partons
pour la vallée au sud du col de larche que nous visions depuis un moment.
On ne change pas de programme, marche / vélo.




Ambiance cotonneuse.


Météo pas super, on tente les lacs de Fremamorta.


Le col de Rovina, à gauche l'Italie, à droite la France.


La moraine bien raide avant d'attaquer la partie rocheuse.


En montant au col de Rovina.



Septembre : Val Di Viu, Col de Collerin et col de l'Autaret.

Nous retournons faire les deux cols que nous n'avions pas fait pour cause de mauvais temps au " tour de la bessanaise".
Mais cette fois fait en A/R depuis le bas coté Italien.
Pas un chat dans l'Alpe, juste quelques bouquetins/chamois.



Juste sous le col de Collerin.


Et oui, encore en baskets dans la neige.


En montant au col de collerin.


Ma doudou au col de l'Autaret.


Le lac de l'Autaret.


Au-dessus du barrage de Malciaussia, direction le col de l'Autaret.



Septembre : Vacances en Val di Viu, Italie, Tour de la Bessanaise..

On avait repéré ce tour transfontalier de 4 jours.
Aprés consultation de la météo qui ne sont pas trés bonnes, on décide de tenter.
Le troisiéme jour, aprés une journée de marche dans la neige et le brouillard,
et surtout vu les prévisions qui ne sont pas terribles pour le lendemain on décide la retraite,
finalement cette descente sera la plus belle journée de marche de tout le séjour au niveau bauté.



Jour 3 : On décide la retraite.


Jour 2 : Apparement la météo ne s'est pas trompée, hélas.


Jour 2 : Pas la même ambiance.


Jour 1 : Juste sous le refuge


Jour 1 : Cela commence à se couvrir.


Jour 1 : En montant au refuge Gastaldi.



Septembre : Val Di Viu, quelques tours de roues.

Cette année, nous décidons d'aller voir ces vallées comprises entre Turin et le val d'Orco.
Premiere destination le val di Viu, c'est une vallée qui se sépare en trois branches et sans issues au bout.
Au programme marche / vélo.
Coin superbe pas fréquenté du tout par le tourisme.




Col del Lys.


En montant au col del Lys.


Refuge Cirié : Maintenant, Paninbi et café Italien avant la descente.


Version masculine.


Ma doudou au barrage de Malciaussia, rude montée.



Septembre 03 : Fin de saison de canyoning.

Merci à tous ceux que j'ai accompagné cet été en canyon.
Les conditions étaient bonnes, les gens sympathiques, que demander de plus ?.
Maintenant, à notre tour de partir en vacances. Au programmes, bulle / grimpe / vélo / marche.




Maintenant c'est notre tour d'être en vacances.


- Copyright - Oser-plusloin.com -