Petites nouvelles de mes activités de pro et d'amateur
  Mai / Juin : 2017
 
 



 
 
Juin 25 : Rando, "On se fait une voiture" lePouzenc.

On continue l'exploration de l'Embrunais de la même manière, c'est à dire que nous dormons sur place
pour enchainer sur la rando le lendemain. Nous avons déjà fait ce sommet à ski de rando par son versant N,
cette fois nous montons à pieds par le versant SE, c'est très beau. Un long vallon amène au col du Pouzenc,
de là on monte sur une arête pour rejoindre le sommet. Personne dans le secteur, nous avons repéré
de belles pentes pour l'hiver prochain.


Le long vallon de Muretiere, on voit le col du Pouzenc puis l'arête qui méne au sommet au fond à droite.


Le col du Pouzenc, derriere ma doudou, l'arête qui méne au sommet.

Le beau cairn du col du Pouzenc.


L'arête qui méne au sommet.

Ma doudou signe le livre au sommet, il fait bon grace aux nuages, sinon c'est canicule en ce moment.


J'attaque la descente.

 
Juin 18 : Rando, "On se fait une voiture" le grand Morgon.

"Se faire une voiture", cela veut dire, on charge le matelas et la couette dans la voiture pour partir dormir quelque part,
et faire une activité le lendemain, au choix, suivant saison, grimpe, rando, ski de rando, cascade.
Cette fois ce sera le Grand Morgon, une bonne partie en forêt, par ces chaleurs, ce sera mieux.
En haut, super panorama sur le lac de Serre-Poncon.


Ma doudou au sommet du Grand Morgon, un superbe panorama sur toute la région.

 
Juin 11  : Escalade à la Mandette, col du Galibier.

Nous n'avions jamais été grimper sur ce spot, nous cherchions un coin en altitude, en espérant un peu de fraîcheur
et dans des cotations pas extrêmes pour cause de sous entraînement de ma doudou.
Le coin est superbe, le rocher de même, on est tranquille, les cotations sont un peu serrées,
il faut tirer sur les bras. Fiaschi était en forme quand il a ouvert ce secteur.

Premiere voie , on est encore à l'ombre, il ne fait pas trop chaud.


La sortie, un beau diédre, belle longueur surplombante.


La même un peu plus haut.

Sortie du passage raide de la deuxiéme voie, pas facile du tout.

 
Juin 10  : Via Ferrata des gorges de la Durance, L'Argentière.

Ce matin au programme, une via ferrata, ils sont sportifs, direction les gorges de la durance.
Il fait bon, nous sommes à l'ombre sur les 2/3 du parcours, personne, le top.
Ils ont forcé sur les bras, cette AM, ils auront peut être un peu de mal à ramer sur le Gyr.


Et oui, dés le départ il faut tirer sur les bras et bien se placer sur les pieds.

Le groupe au complet, maintenant il faut remonter vers la première passerelle.


La première passerelle.


Pas mal de gaz, on voit en dessous les deux passerelles que nous venons de passer.


La même avec des acteurs différents.


Là on passe au soleil pour le dernier mur, la Durance en dessous gronde bien, pas mal d'eau en ce moment.

 
Mai 21  : Ski de randonnée, cime de Chabriéres.

Peut être la dernière de cette saison, on ne range pas encore les skis, on verra.
On se décide pour cette rando, quasiment pas de portage, et nous sommes presque sûr d'être seuls.
Le grand Glaiza juste à coté et fréquenté mais celle là et toujours désertique.
Je ne comprends pas pourquoi ???? elle est très belle et la descente est plus longue et un peu plus raide...


Un petit portage, nous avons chaussé au bout de 30mn de marche mais on peut facilement
mettre les skis à 5mn de la voiture.


Ma doudou attaque le vallon qui méne au sommet, on le voit en haut à droite.


Nous n'aimons pas mettre les couteaux, la pente se redressant nous optons pour les crampons
pour faire les 200 derniers mètres.


Dans le dernier "coup de cul" sous le sommet, pas belle la descente que l'on voit sous ma doudou,
on va se gaver ?.


Le sommet, pas de vent, il fait doux. Au fond on voit le maître des lieux, le plus cairn des Alpes, le Viso.


La gavade, 200m de neige lisse avec bon grip en haut puis de la pure moquette jusqu'à la voiture.
On déchausse à 30 secondes de la voiture, pas top ?.

 
Mai 08 : Ski de randonnée, le petit Rochebrune, Queyras.

Ce matin il fallait y croire, il pleuvait sur la route de Briançon, on insiste, heureusement. 
Une fois à Cerviéres quelques trous de ciel bleu apparaissent, puis cela se dégage bien. 
Pour la descente on pensait avoir une neige pourrie, et bien non, tip top du haut jusqu'à la voiture, bingo.


Ambiance, brume et soleil


Sur le replat, le soleil commence à bien sortir, au fond, Rochebrune.


Ma doudou sous le sommet.


Jean Paul dans la partie terminale.


Belle ambiance en arrivant sur le replat.


Le sommet.


Mai 04 : Une semaine aux Canaries.

Si on peut, à cette époque on part passer une semaine dans une île.
Cette année après moult hésitations entre la Norvège et les Canaries, le choix se porte sur cette dernière.
Île. bien sympathique, les habitants sont accueillants et bien cool, c'est reposant.
De belle randos à faire, sèches et désertiques sur les crêtes et humides et luxuriantes dans le bas.
Nous avons même pu nous baigner dans une eau chaude.


Les habitants n'ont pas peur des couleurs.


Les salines dans le Nord de l'île.


Pas belles ces fleurs ?


La balade que nous avons préférée.


Au cours de cette balade, on passe dans des tunnels, qui servent à entretenir des canaux
pour l'alimentation en eau.


C'est vertical mais la végétation pousse quand même.


Un sol en galets devant l'église.


Et toujours de la couleur.


La culture principale de l'île des bananes.


Des jeunes bananes.

Pas pu résister.


Sur les crétes, nous étions toujours au-dessus d'une mer de nuages.


Pas beau cet arbre, il y en a beaucoup comme cela.


Sur le sentier des volcans.
Mon facebook pro
Retour haut de page
Retour accueil site

 
ARCHIVES 2017

   01 / 02
   03 / 04
   05 / 06
   07 / 08 / 09
 
 
   
     
- Copyright - Oser-plusloin.com -